Mettez votre smartphone en mode portrait
pour afficher correctement notre site Web, merci !

Roofi : Protège votre toit

Entretien de gouttière

De nombreux éléments sont susceptibles de détériorer ou d’obstruer vos gouttières, et donc de compromettre l’évacuation des eaux pluviales qui risquent alors de déborder sur vos façades en causant d’importants dégâts : infiltration, détérioration de la maçonnerie, fragilisation de la structure, etc. Quand on sait qu’elle sont en charge de l’évacuation de l’intégralité des eaux de pluie qui s’abattent sur une toiture, soit une moyenne en France de 55 à 65 m³ par an pour un toit de 100 m², on mesure tout l’enjeu d’un entretien de gouttières bien réalisé !

Comment faire l’entretien de ses gouttières ?

Une inspection régulière et un entretien rigoureux de vos gouttières sont absolument indispensables pour assurer l’étanchéité de votre toiture et la santé de votre maison. Le principal enjeu : empêcher l’accumulation de végétation susceptible de boucher les évacuations d’eaux de pluie, ce qui conduirait à un débordement de la gouttière avec des écoulements d’eau sur la façade, particulièrement délétères pour la maçonnerie. Veillez donc, particulièrement en automne au moment où les chutes de feuilles d’arbre sont les plus nombreuses, à ce que les gouttières soient constamment propres, dégagées de tout amas de végétation ou obstacle à la circulation d’eau (les nids d’oiseau par exemple), et enlevez tous les types de dépôts qui s’y trouvent (épines, petites branches) même en petite quantité, afin d’éviter qu’une accumulation rapide et une obstruction surviennent à l’occasion d’un épisode de fortes précipitations.

Quels points de contrôle pour les gouttières ?

Les gouttières sont fixées à la toiture par un ensemble de crochets qui assurent le maintien des conduits à leur emplacement. Ces crochets nécessitent également une vigilance et un entretien régulier, pour détecter d’éventuelles défections et pertes de maintien qui affaiblissent l’ensemble du système. Les joints de raccord sont également à surveiller de près, car ils sont par nature des points de fragilité pour l’étanchéité et plus exposés à l’apparition de fissures. Bon à savoir : la réparation et l’entretien de gouttière peuvent être prises en charge par le biais d’un contrat annuel d’entretien.