Mettez votre smartphone en mode portrait
pour afficher correctement notre site Web, merci !

Roofi : Protège votre toit

Démoussage de toiture

Une toiture couverte de mousse est une toiture qui risque de perdre en étanchéité, du fait de l’apparition de fissures qui ouvrent la voie à des infiltrations d’eau, et de l’augmentation de la porosité des tuiles qui diminue leur résistance au froid et au gel. Il est dès lors important de procéder au démoussage de sa toiture dès les premiers signes d’apparition de cette végétation. En fonction des caractéristiques de votre toit, des matériaux de couverture, et du stade de développement des mousses, plusieurs techniques pourront être envisagées, de préférence en faisant appel à un professionnel expert. 

Le prix d’un démoussage de toiture peut varier en fonction du type de couverture et de la régularité de l’entretien, n’hésitez-pas à nous contacter pour en savoir plus.

Démousser sa toiture, pour quoi faire ?

Au-delà de la question esthétique, la mousse ou les champignons qui se développent sur une toiture sont susceptibles d’entraîner à moyen terme des pertes d’étanchéité de votre toit, avec le risque in fine de devoir procéder à une (coûteuse) réfection partielle ou totale de votre toiture. Il est donc essentiel de procéder à des vérifications régulières, visuelles depuis le sol à tout moment, et en montant sur le faîtage une à deux fois par an ou après de grosses intempéries : vous pourrez ainsi vous assurer que la mousse n’envahit pas vos tuiles en même temps que vous vérifierez l’intégrité de ces dernières et le bon état des gouttières et chéneaux. 

Vous pouvez vous charger de cette vérification vous-même si vous disposez de l’équipement de sécurité adapté, mais faites appel à un professionnel dans le cas contraire, qui pourra facilement vous donner un ordre d’idée du prix d’un démoussage de toiture.

Quand procéder au démoussage de sa toiture ?

En fonction de leurs caractéristiques et des contraintes auxquelles les toitures sont exposées, la mousse ou les champignons ne prolifèrent pas de la même façon. Plusieurs facteurs sont à prendre en compte pour vous donner une idée de la fréquence et du moment auxquels procéder au démoussage de votre toiture :

  • le type de couverture : les tuiles en terre cuite, en ardoise, et les bardeaux, sont plus exposées au développement de mousses et d’algues que les couvertures métal ;
  • l’exposition : les versants nord voient peu le soleil, ce qui favorise l’humidité propice au développement des mousses et lichens ;
  • le climat et les intempéries : les mousses comme les algues et les champignons raffolent de chaleur humide, soyez donc particulièrement attentif à l’aspect de votre toit après une période de précipitations intenses et de températures douces ;
  • la présence d’arbres : les mousses et champignons sont souvent présents sur les arbres, et arriveront d’autant plus facilement sur votre toit que ce dernier se trouvera à proximité de beaux spécimens, surtout s’ils sont en surplomb de votre maison.

En fonction du degré d’exposition de votre toit à ces facteurs, soyez donc plus ou moins attentif au développement de végétation, et n’hésitez pas à intervenir dès l’apparition de traces blanches ou de tâches noires sur vos tuiles, premiers signes de présence de mousses et de champignons. Si le toit de votre maison est couvert de mousse, aucun doute : il est temps de procéder à un démoussage !

Traitement anti-mousse sur une toiture : quelles solutions ?

L’éventail de solutions disponibles pour procéder au démoussage de toiture est limité : 

  • mécanique, avec l’utilisation d’une brosse simple ou d’un jet d’eau à pression : indispensable si la mousse a déjà envahi votre toiture, ne procédez à cette opération vous-même que si vous disposez de l’équipement de sécurité nécessaire, et dans le cas de l’utilisation d’un jet à pression, d’un appareil adapté car une pression de jet trop élevée conduirait à une dégradation de vos tuiles ;
  • chimique, avec l’application d’un traitement anti-mousse sur la toiture : après démoussage mécanique ou en traitement principal si la mousse n’est encore que peu présente, il s’applique en pulvérisation, par beau temps, et en l’absence de précipitations annoncées dans les trois jours suivants. Il est souvent doublé d’un traitement pour prévenir la réapparition des mousses.

Le prix d’un démoussage de toiture varie en fonction de la superficie de votre toit et des techniques employées.

Si vous voulez éviter d’avance tous ces problèmes, nous vous recommandons de souscrire à un contrat annuel. Celui-ci vous assurera sérénité et une toiture impeccable en tout temps.